04 67 24 15 35 - 06 84 60 83 25 contact@mariedelauzerda.com
Sélectionner une page

Un Terroir Complexe et Authentique

Le vignoble du domaine Marie de Lauzerda s’étend sur les communes de Villespassans, Assignan et Saint-Chinian.

une altitude de 250 mètres, le vignoble possède une superficie totale de 30 hectares, dont 6 actuellement en plantation. Bénéficiant d’une exposition Sud, Sud Est, les vignes âgés pour 50% de plus de 30 ans et de 2 à 25 ans pour l’autre moitié, s’épanouissent sur un sol argilo- calcaire avec des marnes gréseuses et des dolomies grain fin.

Ce terroir, d’une beauté incomparable, donne au paysage ses couleurs caractéristiques d’un blanc lumineux qui se mêle des nuances de roses et de rouges, offrant des vins d’une typicité inégalable, à la fois corsés, longs et typés.

Le climat de Saint-Chinian contribue l’épanouissement des cépages du domaine comme la Syrah, le Grenache Carignan, le Vermentino et le Viognier et des futurs cépages tels que le Grenache Blanc, la Roussanne, le Cinsault et le Mourvèdre, actuellement en plantation. Typiquement méditerranéen, le climat est marqué par des étés chauds et secs ponctués par de rares jours de pluie qui s’élève en moyenne 80 jours par an, avec une température annuelle moyenne supérieure à 14° celsius.

Ce climat, favorable à la vigne, fait de Saint-Chinian, la quatrième appellation en volume de l’Occitanie, dont la réputation n’est plus faire.

Un Travail du sol dans une Démarche Environnementale

Certifié Agriculture Biologique, le domaine Marie de Lauzerda a pleinement conscience des enjeux environnementaux. En ce sens, la stratégie d’entretien des sols adopte la politique du  » zéro herbicide «  avec un enherbement, un rang sur deux, dont les effets positifs sur le sol sont largement reconnus.

Ainsi, et dans une optique de protection de l’environnement, le domaine favorise la biodiversité et forme une protection naturelle pour les vignes. La faune et la flore limitent l’apparition de nuisibles et les micro-organismes protègent le sol du gel en hiver et du dessèchement en été. Cette faune, composée de bactéries, vers, champignons…, crée des galeries sous la terre permettant de la faire respirer, favorisant l’infiltration de l’eau et limitant l’évaporation, préservant ainsi la vigne d’un stress hydrique.

Toujours dans un souci de préserver l’environnement et le sol, le second rang est travaillé l’aide de disques avec passage intercep sous le rang.

En
gardant l’esprit que le sol est un milieu vivant, qu’il faut choyer, si l’on veut qu’il nous donne le meilleur de lui-même, le domaine met un point d’honneur lutter de manière exclusivement naturelle contre les nuisibles. C’est ainsi, que pour Iimiter la prolifération du ver de la grappe, des pièges phéromone ont été mis en place.

Un Respect de l’Environnement de la Vigne à la Cave

Le domaine Marie de Lauzerda a reçu son agrément biologique pour les vendanges 2018. Avant tout par état d’esprit et désir d’authenticité, le domaine s’est convertie au bio aussi et surtout pour accroître la qualité du vin et le plaisir de la dégustation.

Afin d’offrir des vins complexes, intenses et aromatiques, les grappes sont vendangées mécaniquement, avec une table de tri qui élimine les feuilles grâce à un système de ventilation, pour la majorité des parcelles. La machine permet de récolter le raisin à parfaite maturité et l’empêche de pourrir sur pied. La vendange mécanique permet également d’effectuer un tri naturel efficace, car si le raisin n’est pas assez mature, il reste accroché. À 250 m d’altitude, la machine fait également preuve d’une grande adaptabilité au terrain. Seul le Carignan, cépage fragile et sensible, fait l’objet d’une récolte manuelle en caissette de 15 kg.

Une fois à la cave, Pascal Brunier en collaboration avec François Pennequin, œnologue-conseil, a choisi de travailler chaque cépage séparément avec un minimum d’intervention, afin d’adapter les vinifications au plus proche des caractéristiques du terroir, du raisin et du millésime.

C’est au cœur d’une installation fonctionnelle et performante, dans une cave traditionnelle, que toutes les étapes de vinification sont maîtrisées dans un total respect de l’environnement.

Les vins du domaine Marie de Lauzerda contiennent une faible quantité de sulfites, ces derniers ne sont intégrés qu’à la fin du processus de vinification, après la fermentation malolactique.

Notre désir étant de vous faire découvrir des vins naturels, dont les saveurs ne soient pas altérées par les traitements chimiques, et rendant grâce au terroir de Saint-Chinian.